Elisabeth de Wittelsbach,

dite Sissi

1837 - 1898

Impératrice d'Autriche et reine de Hongrie

Née en 1837 à Munich, Sissi grandit à la campagne, dans le château de Possenhofen, dit Possi, où elle jouit d'une grande liberté. Quatrième enfant d'une grande fratrie, elle est la préférée de son père, avec qui elle partage le goût des voyages et de l'indépendance. Elle est passionnée d'équitation, écrit de la poésie et apprécie les longues promenades en forêt.

Lorsque l'empereur François-Joseph, son cousin, jette son dévolu sur elle, elle n'a d'autre choix que de l'épouser. Elle n'a que 16 ans quand elle se marie et devient impératrice d'Autriche.

Ses rapports avec sa tante et belle-mère Sophie sont houleux. Sissi supporte mal de protocole de la Cour viennoise et plonge peu à peu dans une profonde dépression.

Peu appréciée à Vienne, elle reporte toute son affection sur la Hongrie, qui l'adore et dont elle deviendra reine en 1867.

Quand sa première fille nait en 1855, elle n'a pas le droit de l'élever elle-même et en souffre.

A 22 ans, on lui diagnostique la tuberculose. Elle se réfugie alors à Madère, afin de soigner sa maladie et son chagrin. Dès lors, elle n'aura de cesse de voyager pour fuir la Cour d'Autriche.

Obsédée par son poids, elle se plie à divers régimes strict et farfelus et fait beaucoup de sport.

Elle passe également beaucoup de temps auprès des malades et des blessés.

En 1898, elle meurt assassinée d'un coup de poinçon au coeur.

© 2017 by Chloé Boffy. Proudly created with Wix.com

  • Facebook App Icon
  • Twitter App Icon
  • YouTube App Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now